Construire une maison en Espagne

Comme partout, construire une maison présente des coûts. Les coûts non amputables, en Espagne, sont les suivants :


- Il est obligatoire qu’un architecte qualifié signe les plans qui doivent eux être conformes aux normes de construction locales.
- Tous les matériaux de construction doivent être listés en détail dans la mémoire de qualité afin de se parer en cas de problème avec le constructeur. Pour établir cette liste, l’architecte et l’acheteur se doivent d’être d’accord.
- Un aide-architecte sera également nécessaire. C’est lui qui aura pour charge d’établir le procès-verbal lors de la transaction. Il est bon de savoir que ses charges s’élèvent entre 1 et 2% du coût total des travaux…
- Le permis de construire a lui aussi un coût à hauteur de 4 à 5% du prix global.
- D’autres coûts, moindres, sont également à prendre en compte : la déclaration de travaux (0,5% du prix), l’étude de sécurité des travaux (0,8%), le rapport géologique (1%) ou encore le permis permettant d’habiter le terrain (0,5%). Le montant du permis de construire

Et du côté administratif ?

Mais avant tout cela, il existe une étape primordiale dans la construction de votre maison : la recherche d’un avocat (de préférence francophone à moins que vous ne parliez couramment l’espagnol et en connaissiez les termes immobiliers). En effet, sans avocat il vous sera impossible de réaliser quoi que ce soit. Il joue un rôle très important car c’est lui qui aura la charge de vérifier si le terrain est constructible, d’obtenir le montant des impôts, de vous obtenir un permis de construire… Après avoir trouvé un avocat, il vous faut… un terrain. Oui, évidemment. Pour cela, ne vous limitez pas aux agents immobiliers mais prospectez également par vous-même. Une fois votre terrain trouvé, rendez-vous à la mairie afin de vérifier que tout soit en ordre. Il vous sera également nécessaire de vous rendre au département d’urbanisme de la ville dans l’optique de regarder le plan général et de s’assurer qu’il n’existe pas de restrictions pour le terrain en question. Profitez-en également pour vérifier qu’il n’y a pas de projet d’aéroport sur le terrain adjacent, par exemple…

Consultez aussi